Développer la communication et des relations sans violence dans les écoles

 

Prévention dans les classes des écoles secondaires et professionnelles

 

 

 

 

Cette offre est destinée aux enseignant-e-s qui souhaitent améliorer le climat
ou une situation difficile au sein de leur classe et

 développer la communication entre élèves ou entre enseignant-e-s et élèves.

 

 

 

Vous avez envie dans votre classe de …

·         créer un esprit de solidarité, de coopération

·         développer la communication, l’estime de soi, la gestion des émotions

·         améliorer les liens entre vous et les élèves

·         mettre en place et faire appliquer des règles de vie dans la classe

 

ou / et

 

travailler à une situation …

·         de bagarres ou d’agressivité

·         de tensions ou de conflit dans la classe

·         d’élève bouc émissaire

·         de vols ou de racket

·         d’attitudes racistes

·         de difficultés relationnelles avec des parents

 

Nous pouvons vous apporter, sur mesure, en fonction des situations et
de  vos  souhaits :

 

·         un accompagnement pour effectuer une intervention au sein de la classe

·         une aide à l’analyse de la situation et des besoins

·         des pistes de réflexion et d’action

·         un éclairage sur une problématique

·         des outils d’animation

 

Nous mettons à votre disposition un-e spécialiste pour répondre à votre demande.

 

 

Vous avez une question, vous songez à faire une demande, vous pouvez prendre contact par téléphone pour un premier échange : 032 889 69 78.



 

En pratique …

 

 

1.      Pour bénéficier de cette offre, veuillez formuler votre demande par courrier (si possible électronique) à Relation sans violence.  Elle doit avoir fait l’objet d’un accord au sein de l’école entre les personnes concernées par la classe (au minimum : la direction et l’enseignant titulaire ou maître de classe).

2.      La demande précise :
- l’école et la classe concernée,
- l’enseignant de référence,
- les autres acteurs impliqués à ce jour,
- les buts visés,
- ce qui est attendu,
- les actions déjà réalisées par le passé (dans une perspective similaire).

3.      Relation sans violence choisit en principe l’intervenant-e qui prendra contact avec la personne de référence pour répondre à la demande.

4.      La démarche débute par une rencontre de réflexion avec l’enseignant de référence (et d’autres acteurs concernés cas échéant). Suite à l’analyse de la demande et de la situation, les besoins et les buts sont précisés et les interventions sont décidées en concertation.

5.      L’enseignant de référence participe à toute la démarche.

6.      Une attention particulière sera portée à l'information à donner à la direction, aux collègues ainsi qu'aux parents.

7.      L’ensemble de la démarche ne devrait pas comprendre plus de 5 séances en tout, sauf exception. Elle se conclut par un petit bilan d’évaluation entre les personnes concernées. Un retour très simple est donné à Relation sans violence par écrit à la fin de la démarche par l’école et par l’intervenant-e (une demi page environ).

8.      Relation sans violence  prend en charge les frais et honoraires de l’intervenant-e, en principe jusqu’à concurrence de 800 francs par démarche, dans les limites de son budget.

 

NB. Cette offre ne permet pas de répondre à des situations graves ou en urgence.

 

 

 

           pour Relation sans violence

 

 

Marc Thiébaud                        Loyse Lanz

 

 

 

 

 

Relation sans violence                                                                                                         

 

Château 19
2000 Neuchâtel

Tél. : 032 889 69 78

 

E-mail : rsv@ne.ch


Internet :  www.relationsansviolence.ch